Guide 2018 des cheminées bioéthanol : conseils pour trouver le modèle idéal

Vous rêvez de passer vos soirées au coin du feu, sans les inconvénients d’une cheminée classique ?

Vous cherchez un chauffage d’appoint design et économique ?

Le site Cheminee-au-bioethanol.fr vous guide pour trouver la cheminée à l’éthanol de vos rêves !

Les cheminées bioéthanol : un produit dans l’air du temps


Cheminée bioethanol

Les cheminées bio éthanol sont aujourd’hui de plus en plus répandues dans nos maisons.

Cette popularité et cet engouement pour ces cheminées résultent de différents facteurs :

  • 👍 Elles procurent instantanément un sentiment d’intimité.
  • 👍 Elles ne sont pas plus dangereuses que les cheminées classiques.
  • 👍 Elles ne dégagent aucune odeur.
  • 👍 Elles ne demandent que très peu d’entretien.
  • 👍 Elles sont économiques et écologiques.
  • 👍 Elles conviennent à tous les goûts (il existe des centaines de modèles différents).
  • 👍 L’installation et l’utilisation des cheminées est extrêmement simple

Les 3 meilleures cheminées bioéthanol de 2018


Cheminée bioéthanol de table Pureline avec pierres décoratives Cheminée bioéthanol à pied OneConcept Phantasma Tower Cheminée bioéthanol murale OneConcept Phantasma Modern
Cheminée bioéthanol de table Pureline avec pierres décoratives Cheminée bioéthanol à pied OneConcept Phantasma Tower

Cheminée bioéthanol murale OneConcept Phantasma Modern
Volumes 150ml 600ml 750ml
Durée de chauffe 45min 4h 3h
Type de cheminée De table À poser Murale ou à poser
Corps En acier peint En inox En inox
Prix

Qu’est-ce que le bioéthanol ?


Le bioéthanol est un biocarburant fabriqué à partir d’éthanol.

Contrairement aux idées reçus, le bioéthanol n’est pas biologique mais il est écologique. Il est obtenu à partir de la distillation et la fermentation de la betterave et de céréales. Une fois distillé, on obtient un liquide vendu en bidon.

Fabrication du bio éthanol

Pour les cheminées, il faudra vous procurer de l’éthanol à 96,6% d’alcool car c’est le plus couramment utilisé.

Le bioéthanol est-il dangereux pour la santé ?


L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) est l’organisme chargé de contrôler les normes de sécurité des cheminées bioéthanol. L’agence est catégorique sur cette question :

NON, le bioéthanol si il est utilisé correctement, n’est pas dangereux pour la santé. D’ailleurs s’il l’était, ces cheminées ne rencontreraient pas un tel succès.

Voici un extrait de leur communiqué officiel :

L’éthanolémie induite par une exposition chronique à l’éthanol dans l’air des logements est si faible qu’aucun risque sanitaire (cancérogène ou sur le développement) n’est attendu pour la population générale exposée par inhalation à l’éthanol.

Comment fonctionne une cheminée au bioéthanol ?


 La cheminée se compose d’un brûleur ethanol et d’un réservoir qu’il faut régulièrement remplir de combustible.

Le combustible vient alimenter la flamme, elle-même créée par un brûleur. C’est pour cette raison qu’elles ne nécessitent ni de foyer ni de conduit. Seule la flamme reste.

En ce qui concerne la consommation en bio éthanol, celle-ci variera selon la taille du réservoir et la hauteur des flammes choisie. Comptez toutefois entre 2 et 4 heures de combustion en moyenne par remplissage, selon les brûleurs.

Les différents modèles de cheminée à l’éthanol


On peut les regrouper en 2 grandes catégories : Les cheminées nomades et les cheminées fixes.

       1- Les cheminées nomades

Elles sont de taille plus petite et peuvent être transportées facilement. Selon les modèles elles peuvent convenir pour l’extérieur.

  • La cheminée de table

Cheminée de table au bioéthanol

Cette micro-cheminée bio éthanol possède une taille compacte qui n’est pas nécessairement synonyme de mauvais fonctionnement. Sa taille lui confère mobilité et nomadisme. Elle peut être posée sur une table à manger, un meuble etc.

Ces petits modèles reçoivent parfois des brûleurs identiques à ceux de leurs homologues de plus grandes dimensions. Ces petites cheminées nomades ne nécessitent aucune installation particulière sinon d’être posées sur une surface plane.

  • La cheminée de sol à poser

Cheminée de sol au bioéthanol

Sans conduit, ces cheminées peuvent être posées au sol, à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison.

Grandes sœurs des cheminées de table, les cheminées à poser possèdent des dimensions plus importantes, mais elles restent très facilement transportables. Leur utilisation ne requiert aucun travaux particulier, elles sont livrées prêtes à l’emploi !

Selon les modèles, elles existent avec ou sans pare-feu en verre.

       2- Les cheminées fixes

Ce sont des cheminées plus imposantes qui peuvent convenir comme chauffage d’appoint. Les cheminées sont généralement réservées à un usage intérieur.

Ce type de cheminée ne nécessite aucun conduit d’évacuation vers l’extérieur. Plus lourdes, elles nécessitent toutefois d’être fixées au mur. Le mur sur lequel vous accrocherez la cheminée devra donc posséder des caractéristiques propres à assurer parfaitement votre sécurité :

  • Résistance du support : Il faut donc s’assurer que le mur qui accueille la cheminée peut supporter son poids. Il est généralement recommandé d’accrocher les cheminées sur des murs en plaques de plâtre ou des panneaux agglomérés.
  • Résistance à la chaleur : C’est le deuxième paramètre primordial pour que pose de la cheminée se fasse correctement. La plupart des murs des appartements et maisons sont prévus pour bien supporter ces températures.
  • Les cheminées encastrables

Cheminée encastrable au bioéthanol

Même si elles sont très simples à installer, les cheminées bioéthanol encastrables demandent quelques travaux.

Elles sont souvent installées dans un ancien foyer ouvert de cheminée. Elles peuvent aussi être installées dans une ouverture de mur car elle n’exigent ni conduit ni raccordement.

Ce type de cheminée particulièrement design se fond totalement dans le décor de la pièce. L’ajout de fausses bûches ou de galets fait qu’on peut souvent confondre une cheminée éthanol avec une vraie cheminée de bois.

  • Les cheminées murales

Cheminée murale au bioéthanol

Elles sont semblables aux cheminées encastrables mais elles sont uniquement destinées à être posées sur un mur.

🔎 Pour en savoir plus : Cheminées bioéthanol murales

Conclusion + astuce : Utilisez les cheminées nomades plutôt comme des objets décoratifs, permettant de donner une ambiance chaleureuse à une pièce. Vous cherchez un joli chauffage d’appoint ? Dirigez-vous vers les cheminées fixes !

Les cheminées à l’éthanol chauffent-elles ?


Oui. Et elles peuvent même chauffer une pièce entière ! 

En sachant qu’un chauffage électrique possède en général une puissance qui varie entre 750 et 1500 watts, et qu’en hiver dans un habitat moyennement isolé, un chauffage de 1000 watts permet de chauffer à 20° à peu prés une surface de 8 à 10m2, les cheminées bio éthanol permettent pour 1kw/h de chauffer entre 8 et 10mégalement.

Pour un appoint de chaleur :

Je recherche… Je choisis un modèle…
Un appoint de chaleur léger pour une superficie de 15 à 30m2 Avec un brûleur de 2700 à 3000 watts
Un appoint de chaleur léger pour une superficie de 30 à 50m2 Avec deux brûleurs de 5400 à 6000 watts
Un appoint de chaleur léger pour une superficie supérieure à 50m2 Avec trois brûleurs de 7800 à 8500 watts

Pour un chauffage complet :

Je recherche… Je choisis un modèle…
Un gain de chaleur rapide pour une superficie de 15 à 30m2 Avec deux brûleurs de 5400 à 6000 watts
Un gain de chaleur rapide pour une superficie de de 30 à 50m2 Avec trois brûleurs de 7800 à 6000 watts
Un gain de chaleur rapide pour une superficie supérieure à 50m2 Avec quatre brûleurs de 10000 à 11000 watts

Avec les cheminées bioéthanol, puissance calorifique et consommation sont liées.

Si vous souhaitez comparer la consommation énergétique d’une cheminée bioéthanol avec votre chauffage actuel, sachez que l’éthanol dégage 1.5KW par heure de combustion

Cheminées bioéthanol et sécurité

La question de la sécurité des cheminées à l’éthanol revient sans cesse. Pourtant, elle ne présente aucun risque.

La norme AFNOR NF D35- 386 pour les cheminées à l’éthanol a été homologuée par décision du Directeur Général d’AFNOR le 1er juillet 2009 et a pris effet le 1er août 2009. Cette norme détermine les caractéristiques, les méthodes d’essai et le marquage des appareils non raccordés à un conduit de fumée ou à un système d’évacuation des produits de combustion et fonctionnant à l’éthanol sous forme liquide ou gélifié.

Distances de sécurité d'une cheminée bioéthanol
Respectez les distances de sécurité

La norme a également rendu obligatoire l’installation d’un détecteur automatique de CO qui stoppe le fonctionnement de l’appareil en cas de production anormale de CO.

Votre choix se portera donc sur des modèles estampillés de cette norme.

Emplacement des cheminées

Les cheminées éthanol sont à placer de préférence dans un séjour ou toute autre pièce qui permet de surveiller le foyer. 

Il vaut mieux éviter les lieux à fort passage ainsi que les lieux qui pourraient être soumis à de forts courants d’air. Cela pourrait faire dévier la flamme du brûleur et endommager soit la cheminée, soit les objets proches.

Les modèles à poser doivent l’être sur une surface plane afin d’éviter les renversements. En ce qui concerne les modèles à fixer, ils doivent être encastrés dans un mur exempt de rideaux proches et doivent être très correctement fixés sur un mur non friable. Parfois un revêtement isolant peut être placé entre le mur et la cheminée.

Si vous avez des enfants, préférez un modèle mural qui sera fixé assez haut et hors d’atteinte des mains curieuses des enfants. Il en va de même pour les détenteurs d’animaux domestiques.

Les conseils de la rédaction cheminee-au-bioethanol.fr

Renouvellement de l’air

Toute combustion a recours à de l’oxygène, par conséquent, la cheminée à l’éthanol en brûle une certaine quantité lors de son fonctionnement. Un excès ou un manque d’air modifient la combustion qui peut produire du monoxyde de carbone (CO).

Mais aujourd’hui, les cheminées à l’éthanol ont évolué et ne produisent pas plus de CO qu’un appareil mobile de chauffage à combustion liquide. Il est tout de même recommandé d’assurer avant et après la combustion un minimum de renouvellement de l’air de la pièce.

Les cheminées bio-éthanol dans les médias :

La base de toutes les cheminées à l’éthanol est son brûleur, et c’est autour de cet élément que vous devez concentrer votre vigilance.

Vous devez tout d’abord remplir le réservoir de façon très méticuleuse en mettant la juste dose, et sans renverser de liquide sur les côtés. Procédez ensuite à l’allumage mais équipé des bons outils, c’est-à-dire des allumettes de sécurité ou bien un briquet long.

La fiabilité de la cheminée passe avant tout par la qualité de son brûleur qui est souvent constitué en inox.

Il faudra prendre également la précaution de ne pas alimenter le brûleur avant qu’il ne soit totalement refroidi et que les vapeurs de bio éthanol soient totalement évaporées, ni remplir le réservoir quand l’appareil fonctionne.

Il est à noter que l’utilisation d’un bio éthanol de qualité est indispensable. Celui-ci, sans impuretés, garantit alors une combustion sans odeurs, sans résidus ni fumée, qui ne dégage pas plus de CO2 que deux bougies, et pas plus de vapeur d’eau qu’un humidificateur.

Fermer le menu